Témoignage d'un pasteur à la retraite

Témoignage d'un pasteur à la retraite 20.02.2018

Gérard Riess dans le Poitou

Avec mon épouse, nous venons de vivre 11 mois très agréables au contact d’une communauté accueillante et sympathique. Ma charge de travail a été compatible avec un mode de vie qui nous a permis de changer de rythme et de découvrir une région attachante et riche des traces d’une histoire millénaire. Nous avons aussi pu bénéficier de la proximité de la côte Atlantique.

Notre insertion dans le réseau paroissial local s’est faite facilement et nous a permis de vivre plusieurs temps forts agréables et enrichissants.

J’ai pu accompagner un groupe d’une dizaine de personnes durant quelques mois et leur offrir une formation pour acquérir les aptitudes à célébrer des services funèbres en l’absence de pasteur.
Un superviseur alsacien est venu en juin pour un atelier pratique sur l’écoute des familles endeuillées qui a suscité beaucoup d’intérêt. J’ai été reconnaissant de pouvoir contribuer ainsi à faire bouger les lignes et aider des communautés sans pasteurs à se prendre en charge pour assumer leur mission d’église.
En tant qu’alsacien, je suis particulièrement admiratif de leur aptitude à être mobiles et à se regrouper. Faire 20 km pour aller au culte ne leur paraît pas anormal et le covoiturage s’organise tout naturellement.
Entrer en retraite, c'est entamer un voyage en terre inconnue... outre le besoin de ralentir la marche, de s'extraire du tourbillon professionnel, reste l'envie d'aller vers plus de vie, de découvrir du neuf, de continuer à rencontrer, à partager, à vivre la fraternité... C'est tout cela qui a fait naître ce projet de me rendre disponible pour un engagement d'un an comme bénévole, en tant que pasteur retraité. N'étant que de passage pour un temps limité (11 mois) en région Poitou (Rouillé) où je ne connaissais personne et où je n'étais connu de personne, d'emblée j'ai bénéficié d'un « capital-confiance » offrant un « temps de grâce » où les pesanteurs et les parasitages de ce que l'on croit connaître ne pèsent pas encore, ce qui offre un regard ouvert et constructif sur les êtres et les choses. Faisant le choix de privilégier dès le départ la dimension relationnelle du ministère pastoral, j'ai à nouveau pu constater combien nos paroisses peuvent être des lieux et des espaces favorisant la rencontre, le partage, la découverte, l'envie de fête et le besoin de faire naître des projets communs. Ce que je retiens en particulier de mon bref séjour dans le canton de Lusignan, c'est la place et le rôle incontournable des animateurs de paroisses qui stimulent et vivifient la vie communautaire. Non par de grands projets inaccessibles, mais par le souci constant de susciter du participatif, d'offrir une place à la surprise, d'oser expérimenter du neuf. Il s'agit moins de « faire » des cultes ou « d'assister » au culte que « d'animer » le culte, de « l'habiter » de telle sorte qu'il soit cette pause bienfaisante où l'on respire, reprend son souffle, se ressource, s'étonne, se réjouit et se nourrit de ce qui donne envie d'y croire et de bouger !

Bon vent à vous tous qui avez à cœur de faire de vos espaces communautaires des lieux de vie et d'expérimentation capables d'interpeller celles et ceux qui cherchent à retrouver confiance en l’avenir.

Pasteur (er) Gérard Riess
 



Adipso

Site Internet créé par
l'agence web Adipso
localisée à Strasbourg, Alsace

www.adipso.com